<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3727636840098464932\x26blogName\x3dUne+ma%C3%AEtrise\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dTAN\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://unemaitrise.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_CA\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://unemaitrise.blogspot.com/\x26vt\x3d-2681134515631667455', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

À propos de...

"Un blogue à propos de ma maîtrise sur les blogues. Un peu un méta-blogue, donc, même si ça sonne un peu perdant. À date, c'est tout à fait normal qu'il n'y ait pas grand chose ici. Après tout, ce n'est que le tout début de la longue aventure du mémoire de maîtrise, et je ne suis pas certain où ça peut me mener. Une chose est sûre: vous le lirez ici."

Tout dire mardi 28 juillet 2009 |

Le livre de Scott Rosenberg, Say Everything, me fait absolument capoter.

(Le titre complet est Say Everything: How Blogging Began, What It's Becoming, and Why It Matters.)

C'est de ce livre-là dont j'avais besoin pour avancer, et c'est de ce livre-là que quiconque s'intéresse au blogue a besoin pour comprendre comment on en est arrivés là, et ce que ça représente pour l'avenir.

J'ai profité du fait qu'il soit sur Twitter pour le remercier. Apparemment, ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd.

Je l'ai lu une fois, je suis en train de le relire, et après ça ça devrait couler comme de l'eau, c'te maîtrise-là.

Oui madame.

Parce que ça en vaut amplement la peine (et parce que si vous achetez par ici j'ai un petit pourcentage des ventes):

Libellés : , , ,

À la recherche d'Adam dimanche 26 juillet 2009 |

Scott Rosenberg, auteur de Say Everything (alias "le livre qui sauve ma maîtrise") a fait un petit vidéo qui répond à la question "Qui est le premier blogueur?"

Libellés : , , ,

Is Blogging Dead? jeudi 23 juillet 2009 |

Je viens d'acheter ce livre.

Je vous en reparle - mais les discussions sur Gawker sont vraiment intéressantes.

Libellés : , , ,

"Bibliographie" de la présentation dimanche 1 mars 2009 |

Les gens qui ont assisté à ma présentation dans le cours de Littérature et informatique m'ont demandé une liste des sites que j'ai montrés à l'écran. 


Je ne m'en rappelais plus exactement, mais heureusement j'ai retracé l'historique de mon Google Chrome

Les voici, donc, en ordre alphabétique par catégorie: 

Sites de bloguage: 
Devenu, depuis son achat par Google, le standard de base du bloguage en Occident.
Il fut un temps où Live Journal était la destination pour se partir un "online diary". Ce temps est maintenant révolu. 

Il y en a des dizaines d'autres, évidemment. 

Sites de tracking
Suit la blogosphère mondiale en analysant les tags et les liens entre les blogues pour créer un rang et une mesure de l'autorité d'un blogue (en fonction des référents qui y pointent). Malheureusement un peu confus d'utilisation. 
Classe les blogues par catégorie et par situation géographique. Ne tient compte que des blogues francophones. 

Dans ces deux cas, il faut s'inscrire pour être compté: cela fausse un peu les données. 

Blogues non-littéraires collectifs:
Boing Boing (Collectif)
Le blogue le plus lu au monde: nouvelles techno/geeky. 
Gawker (Collectif)
Blogue de potinage New Yorkais. Tête d'affiche d'un empire de blogues spécialisés. 
The Huffington Post (Arianna Huffington et al.)
Premier média purement en ligne à avoir été sollicité lors d'une conférence de presse présidentielle américaine. 
La Swompe (Éric Samson, Mathieu Poulin et quelques autres)
Autopromo, quand tu nous tiens. Le blogue associé à mon émission de radio. Nulle part dans la même ligue que les précédents, évidemment. 

Blogues publiés: 
Catherine Mavrikakis, le blogue (Catherine Mavrikakis) 
Suite de son roman Le ciel de Bay City paru chez Héliotrope.
Chroniques du'une mère indigne (Caroline Allard) 
Chez Hamac-Carnets. En voie de devenir une web-télé sur Radio-Canada.
Un taxi la nuit (Pierre-Léon Lalonde) 
Chez Hamac-Carnets. Le tome 2 paraîtra bientôt.
Vacuum II: Scrapbook (Christian Mistral)
Bon, pas encore, mais ça viendra. Le tome 1 a été publié chez la défunte maison Trait d'union. 

Autres blogues mentionnés: 
10putes (Éric "Tchendoh" Chandonnet)
Depuis 2003 ou 2004. Maintient un énorme readership à coups de cinq ou six billets par jour. 
Au menu ("J., Pédagogue-à-gogo")
Une (ex-)étudiante en enseignement du français. 
Les humeurs d'une ex-pucelle (Claudia "Nayrus")
Organisatrice du BlogOff et blogueuse qui assume pleinement sa féminité. 
Ton Papa me fourre (Jean-François "Simon Poulin" Provençal)
Malheureusement devenu privé suite à l'annonce publique de l'identité de son auteur. Redeviendra public, peut-être, d'ici quelques temps. Patience. 
Une maîtrise (Éric Samson)
Ici. Moi. C'est ça.
Vignola101 (Éric Vignola)
L'autre Éric qui fait sa maîtrise sur les blogues. Vous le rencontrerez bientôt. 

Microblogging:
140 caractères pour dire ce qu'on a à dire, par SMS, web ou cellulaire. Il m'en reste encore 44. 


Maintenant que tout ça est fait, je vous engage à venir faire votre tour au troisième BlogOff dont voici la page Facebook. Vous pouvez aussi confirmer votre présence chez Nayrus. Le 14 mars, au Miss Villeray. Notez que j'y serai non pas en ma capacité de maîtriseux, mais bien en tant que tenancier de mon propre petit blogue personnel. Ne vous attendez pas à me voir dire des choses intelligentes, sensée et profondes. Ou si ça arrive, ce sera un peu par accident. 

Ceux qui avaient des questions à me poser à la suite de la présentation peuvent le faire en commentaires ici, il me fera plaisir d'y répondre. 

Libellés : ,

Rencontre et cours samedi 21 février 2009 |

J'ai rencontré mon directeur jeudi. 


Il ne semblait pas choqué que les choses n'aient pas vraiment progressé. Il n'a pas semblé non plus être particulièrement dérangé par le fait que j'évitais le plus possible de me retrouver sur la colline universitaire ces temps-ci: on est allés à la Brulerie sur St-Denis. 

On a jasé de mémoire, il m'a pointé vers quelques livres qui semblent bien intéressants, on a jasé de Twitter et échangé des trucs sur nos iPhones. 

Puis il me dit: "Il faudrait que vous veniez dire un petit mot dans mon cours de Littérature et informatique, non?" 

Moi: "Euh, OK... quand?"

Lui: "Ben, pourquoi pas lundi?" 

Ce lundi? Dans 4 jours, là? 

Vous me donnez 4 jours pour préparer une "conférence" d'une heure quinze? 

Mais bon, comme on dit, quand ton directeur te dit "jump", tu réponds "how high?". 

So voilà mon weekend de planifié à ma place: préparer un cours. J'ai jamais fait ça de ma vie, mais on va espérer que ça se passe bien. C'est avec des étudiants de 3e année, dont je n'ai qu'une très approximative idée de leurs connaissances en ce qui a trait aux choses bloguesques. 

Fidèle à la tradition, je vous recopie ici l'intégrale du email/plan que je viens de faire parvenir à mon directeur. 
Je pensais faire un bref historique des blogues (du premier weblog à l'explosition blogspot) et un rapide tour d'horizon des différents types de blogue (parce que ce n'est pas parce qu'on blogue qu'on est littéraire, of course).

Ensuite, voir comment, avec quelques exemples publiés, on distingue le blogue "littéraire" du livre "bloguesque" (Vacuum, Mère indigne, par exemple). Ce faisant, expliquer rapidement la mécanique d'un blogue: billets en ordre chronologique inversé, commentaires, etc..

Par là dévier vers la relation privilégiée qui peut s'instaurer entre un auteur-blogueur et un lecteur-commenteur et l'impact que tout ça peut avoir sur l'oeuvre.

Ensuite un petit mot sur la pertinence (et le rôle nouveau) des éditeurs et les défis auxquels ils doivent faire face.

Pour terminer, l'avenir du blogue: Twitter, ebook, etc.

Période de questions.

Qu'en dites-vous? Trop élémentaire? Trop court?
J'attends aussi vos commentaires, lecteurs assidus. 

Libellés : , ,

Je n'apprendrai jamais lundi 16 février 2009 |

Disque dur externe sauté. 


Clic. Clic. Clic. Clicclicclicclicclic, qu'il fait. 

Moi, je fais "bye bye mon chapitre de mémoire". "Bye bye mon plan", aussi. 

Merde. 

J'espère que le technicien va réussir à sauver le tout. C'est pas que ça m'embête particulièrement fort de réécrire les quelque 12 pages que j'avais faites depuis beaucoup trop longtemps; mais là-dessus, y'a aussi toute ma musique, des vidéos que j'avais fait, bref, 400Gb de trucs auxquels je tiens. 

Mais bon. Je m'y remets. 

Libellés : ,

Bloguer à mort lundi 20 octobre 2008 |

C'est en ajoutant Pat Dion à mon Google Reader que j'ai relu des bouts que j'avais manqué... comme ce billet-ci


Ça me fout un peu les boules: Michel Vastel, grand journaliste politique devant l'Éternel, a publié son dernier message sur son blogue à quelques heures de sa mort. Littéralement. Publié à 5h36, décès annoncé à 14h30, moins de neuf heures plus tard. 

Mais qu'est-ce qui peut bien pousser quelqu'un à bloguer jusqu'à sa mort? Comment est-ce qu'on dit ça au monde, "j'meurs, j'vous quitte, prenez soin de mes archives"? Est-ce que ça se lègue, un blogue? 

...Est-ce que ça compte comme une oeuvre inachevée?

Libellés :

Ce site est interactif

"La fonction première d'un blogue est de diffuser de l'information. La fonction secondaire d'un blogue est de recueillir des commentaires sur ces mêmes informations, et de susciter la discussion. Ne vous privez pas, et gâtez-moi."